Olfactothérapie

"Les médecines pourraient tirer des odeurs plus d'usages qu'ils ne le font. L'odorat a de la mémoire."
Montaigne

 

L'olfactothérapie est apparue dans les années 90 suite aux travaux de Gilles Fournil. Elle part du principe que la réaction à une odeur n'est pas anodine. En effet, une odeur est reliée à notre histoire, et, peut permettre de retrouver des souvenirs enfouis. L'odorat est la voie royale d'accès aux émotions.

 

Plongez dans le domaine des parfums qui guérissent et apportent réconfort, calme, apaisement, sérénité, stimulation, concentration, force.
En effet, l’utilisation des huiles essentielles par voie olfactive permet d’agir sur de nombreux troubles émotionnels, notamment : stress, anxiété, manque de confiance en soi, phobies, préparation aux examens, et bien d’autres.

 

"Le pouvoir biochimique des huiles essentielles (HE) et son cortège d’actions physiques incontournables pour un bien-être au naturel commencent à être plébiscités par un large public au travers de l'aromathérapie. L’information émotionnelle transmise par l’odeur des HE est en revanche beaucoup plus méconnue. Pourtant, son lien avec notre instinct et ses résonances physiques et émotionnelles confère à cette « science de l’odorat » des vertus impressionnantes. 

Une perception très personnelle

La façon de percevoir une odeur varie beaucoup en fonction de la personne et des circonstances. Le signal chimique est transformé en influx nerveux qui sera transmis au cerveau limbique, siège de la mémoire et des émotions, ce qui explique les réactions très intimes induites par les odeurs. Celles-ci dépendent non seulement du vécu de la personne mais également de son équilibre nerveux, émotionnel et hormonal au moment de recevoir l’odeur.

La mémoire olfactive

Il est scientifiquement prouvé que les molécules odorantes ont une influence directe sur les systèmes nerveux central et endocrinien, qui influencent à leur tour le comportement et/ou la physiologie. Le contexte est également un élément clé : l’émotion du moment va directement influer sur la perception de l’odeur par le cerveau comme étant bonne ou mauvaise, agréable ou désagréable. Sensation appelée à rester marquée dans l’inconscient, ce qui explique que les odeurs ont ce pouvoir presque magique de « réactiver le passé ».

Ouvrir la porte à l’inconscient

Grâce aux odeurs, nous pouvons sentir, ressentir voire pressentir ce qui est irrationnel en nous. Elles se situent à la croisée de la sensorialité et de la connaissance de soi, tout en nous reliant à notre propre histoire et à notre environnement. Les HE, en tant que support olfactif particulièrement pur et puissant, possèdent donc ce pouvoir de calmer, libérer et réguler les émotions, défaire les nœuds, évoquer des souvenirs, mais aussi de favoriser le recentrage, l’intuition, la créativité,… en influençant directement le système nerveux, en régulant le rythme cardiaque ou encore la respiration."

article paru sur le site de Pranarôm

(https://www.pranarom.com/blog/guide-des-huiles-essentielles/l-olfacto/l-olfactotherapie-une-science-fascinante)