Codes de déontologie

"Le respect de la personne dans sa dimension psychique est un droit inaliénable.

Sa reconnaissance fonde l'action des psychologues"

 

Extrait du code de déontologie des psychologues

L'exercice professionnel de la psychologie comme de la sophrologie est liée à un code de déontologie, qui est la référence commune de leurs devoirs, de leurs responsabilités individuelles et collectives, des valeurs qu’ils partagent et défendent en commun. Il est destiné à  servir de règle aux personnes titulaires du titre de psychologue ou de sophrologue, quels que soient leur mode et leur cadre d’exercice, y compris leurs activités d’enseignement et de recherche. Le respect de ces règles protège le public des mésusages et l’utilisation de méthodes et techniques se réclamant abusivement de la psychologie ou de la sophrologie.

Principes fondamentaux :

Respect et développement du droit des personnes et de leur dignité

  • Le professionnel respecte et œuvre à la promotion des droits fondamentaux des personnes, de leur liberté, de leur dignité, de la préservation de leur intimité et de leur autonomie, de leur bien-être psychologique.
  • Il ne peut accomplir d’actes qu’avec le consentement des personnes concernées, sauf dispositions légales impératives. Réciproquement, quiconque doit pouvoir, selon son choix, s’adresser directement et librement au professionnel.
  • Il assure la confidentialité de l’intervention psychologique, sophrologique et respecte le secret professionnel, la préservation de la vie privée, y compris lorsqu’il est amené à transmettre des éléments de son intervention.

 

Code de déontologie du psychologue

Code de déontologie du sophrologue